70 ans de VW Bulli: un retour en images

0
103

(Motorsport-Total.com/Motor1) – Volkswagen Commercial Vehicles célèbre un record extraordinaire: le Transporter – également connu sous le nom de Bulli, Kombi, VW-Bus ou Microbus – est le véhicule commercial le plus long au monde. Le 8 mars 1950, il y a 70 ans, le premier Transporter a quitté les chaînes de montage de l’usine Volkswagen de Wolfsburg en tant que Type 2.

Après la Coccinelle (Type 1), le deuxième best-seller mondial décolle. À ce jour, le premier modèle de la série a été suivi par plus de 13 millions d’autres.

Les six générations sont depuis longtemps culte. Mais à ce stade, nous voulons revenir sur le modèle d’origine, le T1. Dans notre galerie de photos, vous trouverez d’innombrables photos pour vous adonner à des souvenirs ou pour profiter de l’esprit des années 50 et 60.

Les débuts du T1 sont légendaires. En plus de la Coccinelle, l’économie en reconstruction en Europe a besoin d’une voiture plus grande et plus pratique. La définition originale de VW pour un véhicule utilitaire compact avec une utilisation maximale de l’espace: moteur boxer à l’arrière, conducteur très en avant et beaucoup d’espace entre les deux. Ce sont les caractéristiques du T1.

Volkswagen T1 (1950-1967)

Volkswagen T1 (1950-1967) Zoom

Le 11 novembre 1949, Volkswagen a présenté aux médias un prototype de fourgon fabriqué à la main comme fourgon. Ce qui manquait, c’était un nom. Dès 1949, Volkswagen avait souhaité que l’office des brevets protège le nom « Bully » en tant que marque verbale. La malchance: une autre entreprise avait auparavant obtenu les droits.

Néanmoins, le nom interne de VW Bully – rapidement écrit Bulli – a fait son chemin dans le public. Le nom officieux de la camionnette était né. Cependant, plus d’un demi-siècle s’est écoulé avant que Volkswagen Commercial Vehicles ait finalement acquis les droits de brevet sur la marque verbale en 2007. Maintenant, chaque modèle de la série a été officiellement nommé car les fans l’ont toujours fait.

Volkswagen T1 (1950-1967)

Volkswagen T1 (1950-1967) Zoom

La production en série du VW Transporter n’a commencé qu’en mars 1950. Le moteur et la transmission provenaient du Beetle; le corps, y compris le plancher renforcé, a été récemment développé. Charge utile maximale: 750 kg. La voiture était initialement emballée par les portes papillon ou la porte coulissante en option côté passager. Le T1 a commencé comme un fourgon à panneaux fermés, un break vitré et un bus à huit places.

1951 a été suivi par le plus légendaire (et maintenant le plus cher) de tous les Bulli: le « modèle spécial de minibus » – officieusement appelé « Samba-Bus » – avec un vitrage complet, des fenêtres de toit percutantes et un toit coulissant pliant.

Volkswagen T1 (1950-1967)

Volkswagen T1 (1950-1967) Zoom

Un an plus tard, le camion plate-forme est arrivé sur le marché, une sorte de pick-up des années 1950. Sur la base de ce spectre, divers organes spéciaux ont été rapidement créés. Westfalia a contribué à la « Camping-Box » – un module qui a transformé le transporteur en premier camping-car compact.

En 1956, la production déménage dans une nouvelle usine à Hanovre, afin de répondre à la demande toujours croissante. Le T1 a également été fabriqué au Brésil à partir de 1957. En 1967, successeur du marché, près de 1,9 million d’acheteurs avaient fait de la camionnette avec sa vitre frontale fendue («vitre fendue») et son nez distinctif un succès mondial.

Volkswagen T1 (1950-1967)

Volkswagen T1 (1950-1967) Zoom

Le T1 a été construit au Brésil jusqu’en 1975, date à laquelle il a été modifié pour devenir un « T1.5 » avec une section avant de type T2 et de grands feux arrière de 1972 et produit jusqu’en 1996. Le T1 brésilien n’était pas identique aux derniers modèles allemands (le T1.5 a été fabriqué au Brésil sur place, à l’aide des outils de pressage des années 50 et 60).

Volkswagen T1 (1950-1967)

Volkswagen T1 (1950-1967) Zoom

Avec chaque génération supplémentaire – du T2 au T6.1 actuel – le concept est devenu un outil multifonction. Rien sur un Bulli n’est jamais arrivé par accident, explique VW. Quoi qu’il en soit, le succès de la division des véhicules utilitaires de la marque est juste: environ 190 000 unités sortent actuellement de la chaîne de montage à Hanovre et à Poznan, en Pologne.

Volkswagen T1 (1950-1967)

Volkswagen T1 (1950-1967) Zoom

Les véhicules utilitaires Volkswagen (VWN) montreront bientôt à quoi pourrait ressembler un classique du futur avec le nouveau e-BULLI. VWN met en réseau l’icône avec l’attrait de la conduite sans émissions. Le premier transporteur électrique de Volkswagen existait déjà en 1972: à l’époque, le T2 constituait la base.

L’e-BULLI de 2020 est désormais basé sur le T1: un « Samba-Bus », produit en 1966, exporté à Los Angeles puis ramené en Europe. Maintenant, il a été reconstruit et équipé d’un entraînement électrique actuel.

Volkswagen T1 (1950-1967)

Volkswagen T1 (1950-1967) Zoom

L’entraînement électrique du « Samba-Bus » était basé sur la technologie d’entraînement et de batterie de Volkswagen Group Components; il se compose de composants de série des derniers véhicules électriques VW. L’e-BULLI utilise le niveau de développement actuellement le plus élevé de la technologie zéro émission. En outre, la voiture d’exposition a reçu un châssis moderne et plus sûr.

Sur la route dans la VW T1:

Voyage dans le temps: Sur la route dans la VW T1 de 1962

Découverte d’une grange: un radar de police historique découvert

70 ans de VW Bulli: un retour en images
4.9 (98%) 32 votes